Caractéristiques d’un(e) leader charismatique

Caractéristiques d’un(e) leader charismatique

N’importe qui peut devenir un leader charismatique en développant certains traits de personnalité.

Cela inclut entre outres d’être empathique, de donner de l’importance et du respect à vos semblables; d’être vigilant et s’assurer de bien connaître les problématiques et les solutions existantes dans votre secteur; être motivé et savoir motiver les adeptes à envisager une vision similaire du succès, en démontrant un fort engagement envers vos objectifs.

Voici 13 caractéristiques que vous devrez apprendre à développer pour devenir un(e) leader charismatique:

 

1. Prise d’initiative

 

Le leadership est essentiel pour atteindre le succès, l’initiative est la base sur laquelle se construit le leadership, ces deux éléments sont indissociables.
L’initiative est cette qualité rare qui pousse une personne à faire ce qui doit être fait sans que quiconque lui dise de le faire. Une des particularités du leadership est qu’on ne le trouve jamais chez les gens qui n’ont pas acquis l’habitude de prendre l’initiative, le leadership est une chose que vous devez invitez en vous-même car il ne s’imposera pas à vous; la vie donne ses plus grands combats à ceux qui s’en montre dignes.

Si on analyse les activités de l’humanité, nous pouvons les classifiés en 4 principales catégories:

Les activités simples, dans lesquelles il y a un lien évident entre cause et effet où en se limitant à une simple procédure, nous arrivons à résoudre le problème, comme installer sa box ou monter un meuble. Les professions ont évolués dans cette matrice jusqu’au 20ème siècle et dans le secteur industriel.

Les activités compliquées, où les liens entre cause et effet nécessitent de l’analyse et de la réflexion, ce type d’activités demandent des connaissances et une expertise que l’on peut acquérir par l’apprentissage. C’est le type d’activité employée dans l’économie du service au cours de ces dernières décennies, requérant des diplômes pour certifié les compétences de l’individu.

Les activités complexes, ici les liens entre cause et effet deviennent évident uniquement à posteriori, les connaissances déjà acquises ne sont pas suffisantes puisqu’il s’agit de faire face à un nouveau problème et une nouvelle situation; la prochaine action à effectuer n’est pas claire car il faut tester diverses approches et observer ce qu’il se passe. C’est avec ce type d’activités que nous sommes principalement confrontés de nos jours, c’est dans cette zone que se trouve les entrepreneurs et les leaders, ils doivent sans cesse faire preuve d’initiative et de créativité afin de trouver des solutions.

Les activités chaotiques, il s’agit de domaines où il n’y a pas de liens directs entre cause et effet, c’est un contexte qui demande d’agir malgré le désordre où la prise d’initiative est primordiale.

2. S’exprimer de manière concise

Réfléchissez avant de parler, ne soyez pas vague mais intentionnel à propos de votre communication.
Connaissez votre objectif, par exemple dans le cadre d’une réunion, posez des questions ouvertes qui attirent l’attention de l’équipe dans la direction de votre objectif:
“Qui a vu le nouveau site? Que pensez-vous du bleu vif ? Quelles idées avez-vous a proposé pour en améliorer la performance et la conversion ?”
Tout ce que vous dites fonctionne pour vous ou contre vous, il n’y a pas de terrain neutre dans la parole. Prenez l’habitude de penser d’abord afin de vous exprimer avec clarté et sens.

 

3. Construire une connexion

Vous ne voulez pas mener seulement par autorité. Mettez-vous à niveau avec les membres de votre équipe ou votre audience, et connectez-vous à eux sous différents angles. Peut-être que vous partagez un intérêt similaire ou avez des opinions politiques similaires? Vous n’avez pas à leur faire sentir que vous êtes le «patron» tout le temps et qu’ils sont «sous votre commandement». Les leaders charismatiques ont une grande capacité à se connecter aux gens, souvent même à un niveau personnel.

Au lieu de se concentrer sur vous et sur vos demandes, demandez-leur de temps à autre s’ils pensent que vous faites le bon choix. Partagez vos approches, écoutez les suggestions, répondez de façon constructive et montrez votre appréciation pour les contributions de vos abonnés. Laissez leurs pensées et leurs préoccupations être entendues en les interrogeant sur leur niveau de «confort» avec toute nouvelle tâche. Vous n’avez pas à le faire à chaque fois, bien sûr. Cependant, même faire cela occasionnellement ferait sentir aux membres de votre équipe que leur chef n’est pas seulement là pour diriger, mais aussi pour écouter et apprendre de ses adeptes.
Vous apparaîtrez plus charismatique et deviendrez un meilleur leader non pas en vous isolant, mais en étant sur le terrain avec le peuple.

 

4. Mesurer la situation

La première chose que vous devez faire est de prêter attention aux indices. Votre équipe a-t-elle l’air intéressée ? Y a-t-il quelque chose qui les préoccupe ? Il est fréquent que les leaders ne réussissent pas à diriger simplement parce qu’ils ne sont pas suffisamment attentifs.
Jaugez votre public; cela s’applique à une conversation en tête-à-tête ou à une grande réunion, l’idée principale reste la même . Observez le langage corporel des gens et regardez leurs expressions, s’ils ont l’air ennuyés ou perdus, vous devez y remédier. Faites-les se lever, amenez-les à l’avant et demandez-leur de s’exprimer sur ce qu’ils pensent. Demandez leur de faire une pause de 5 minutes ou tout autre changement quand vous perdez leur attention.
Même si vous avez une grande idée dont vous êtes enthousiaste, si vos auditeurs n’ont pas toute votre attention, vous perdrez votre temps. Cela peut porter atteinte à l’ego, mais vous êtes un leader et cela concerne également votre équipe. Vous devez savoir quand ils ont d’autres besoins que vous devez aborder en premier, vous devez vous assurer qu’ils sont dans l’état mental propice pour recevoir votre message.

 

5. Garder une certaine légèreté tout en restant productif

L’une des principales qualités des leaders charismatiques est la capacité de mettre à l’aise tout le monde dans la pièce. Ces leaders savent comment garder la tension à distance avec un humour léger, tout en restant productifs. Ils savent qu’un équilibre doit être atteint, ce qui explique pourquoi ils ne sont ni trop rigides ni trop sérieux, et ils ne renoncent pas non plus à la productivité pour les ambiances lumineuses.
Utiliser l’humour est un excellent moyen de faire bonne impression tout en donnant du peps aux échanges. Vous pouvez également partager une histoire en utilisant l’autodérision. Pensez au nombre de leaders charismatiques qui utilisent cette technique pour alléger l’atmosphère dans une pièce: Barack Obama, John F. Kennedy, Anita Rodick, Oprah Winfrey… Toujours connaître les limites et après avoir assez ris, revenir à la réalisation de l’objectif à portée de main avec énergie.

 

6. Trouvez du temps pour les autres

En tant que leader, vous êtes présent pour votre communauté. Cela n’implique pas forcément une présence physique, être présent signifie simplement avoir une conscience momentanée de ce qui se passe. Cela signifie prêter attention à ce qui se passe plutôt que d’être pris dans vos pensées.
Faites en sorte que les gens se sentent à l’aise dans la mesure du raisonnable. N’agissez jamais comme si vous étiez trop grand pour les petites gens, car souvenez-vous qu’ils font parti des raisons pour lesquelles vous occupez cette position.

Les gens ne devraient pas avoir peur de vous déranger, certains dirigeants ou gestionnaires font l’erreur de créer une ambiance «Ne me dérangez pas. Je suis trop important”, ce qui a pour effet de repousser.
En tant que leader charismatique, vous devez créer une atmosphère accueillante. Faites en sorte que les gens se sentent à l’aise en votre présence et de vous poser des questions.
En entreprise, gardez la porte de votre bureau ouverte. Prêtez attention à la façon dont vous réagissez lorsque les gens entrent dans la pièce; évitez de fermer le langage corporel, ne pliez pas les bras quand ils entrent, évitez de garder les yeux fixés sur votre ordinateur ou votre téléphone; accueillez-les, et le plus important, souriez et établissez un contact visuel. Prenez l’habitude de faire en sorte que les gens se sentent les bienvenus.

 

7. Renforcer l’estime de soi

Un leader charismatique est aussi celui qui a un haut niveau de confiance en lui. L’estime de soi est magique et l’audace a du génie. Vous croyez en ce que vous dites, indépendamment de vos doutes, et très souvent cela persuade également les autres à croire ce que vous dites. Cette qualité est de la plus importance pour les dirigeants qui ont une vision et une mission forte à suivre.
Un leader charismatique avec une importante estime propre, derrière son air sûr de lui, possède généralement une grande humilité. Cette personne ne ressent pas le besoin d’être la plus intelligente ou la plus attirante de la pièce. Elle ressent notamment le besoin de laisser les autres s’exprimer librement et ce faisant, renforce les liens de confiance réciproque.

 

8. Soyez honnête et digne de confiance

Rien ne repousse les adeptes autant que la malhonnêteté. Les grands leaders sont honnêtes, fiables et intègres. Ils ne cherchent pas à prouver quoique ce soit pour affirmer leur point de vue. Les disciples sont engagés et optimistes, quand leur leader communique la vérité avec franchise et positivité. Ils savent qu’ils peuvent avoir confiance en leur leader, non seulement pour les inspirés, les aider en les motivants à résoudre leur problèmes, mais aussi en recevant les meilleurs conseils pour les guidés dans leur projets.

“Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opinions qu’on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances.”

René Descartes

9. Soyez inclusif

Toujours inclure vos disciples en utilisant des mots comme «nous» au lieu de «moi» et «je». Ce genre de langage inclusif fera en sorte que  vos adeptes potentiels se sentent engagé dans la cause.
Cela leur rappellera que vous partagez leurs objectifs et leurs ambitions et que vous êtes affectés par les mêmes problèmes, et qu’ils vous concernent le mieux. Cela rehaussera automatiquement la perception que vos disciples ont de vous en tant que leader charismatique. Habilitez les autres à parler et à se sentir pertinents, et à leur tour, ils vous montrerons de l’affection pour cela.

 

10. Avoir un fort engagement envers ses objectifs

Les leaders charismatiques ont tendance à montrer l’exemple. Ils sont conscients du fait que leur propre engagement envers leurs objectifs est important pour la motivation des troupes, ils sont une source d’inspiration.
Les grands leaders n’ont pas nécessairement le meilleur statut social, la meilleur éducation ou la plus grande intelligence; malgrer tout, ils ne se soucient pas de se salir les mains et de ne ménager aucun effort pour le travail qui doit être effectué. En fait, ils sont prêts à faire ce qu’il faut à tous les niveaux grâce à une passion et un travail acharné.

Ce sens profond de l’engagement et du devoir envers la réussite, non seulement les présente comme des leaders justes et authentiques, mais transmet également leur énergie contagieuse et des idéaux similaires à leur équipe.
Pour être un leader charismatique, vous devez montrer à vos adeptes que vous êtes prêt à parcourir le marathon et à faire tout ce qu’il faut pour atteindre le but commun du groupe. Cet engagement évidemment profond vous dépeindra et, en réalité, fera de vous un grand et authentique leader tout en motivant vos disciples à suivre votre exemple.

 

11. Faire sentir aux autres leur importance

Faites sentir aux autres leur importance et surtout, faites-le sincèrement.
Nous nourrissons l’esprit de nos proches, de nos employés, de nos disciples et de nos collaborateurs, mais nous leur donnons bien rarement l’aliment nécessaire à leur propre estime. Nous leur fournissons la motivation génératrice d’énergie physique, mais nous négligeons de leur offrir les bonnes paroles qui résonneront longtemps dans leur mémoire comme une incomparable mélodie.
Certains psychiatres assurent que des gens deviennent fous pour trouver le sentiment d’importance que la réalité leur a refusé. Si des êtres en arrivent à la folie pour cause d’une telle aspiration qui n’a pas été comblée, songez aux résultat miraculeux que vous pourriez obtenir en rendant justice aux mérites de ceux qui vous entourent.

Les leaders charismatiques l’ont compris, ils savent féliciter pour une tâche bien exécutée, se montrer indulgent face aux erreurs commises, faire des éloges sur des compétences importantes et célébrer les succès d’autrui, ceci en toute sincérité. Par le principe de l’échange équivalent, aussi bien pour eux que pour vous; traitez vos équipes correctement, récompensez les progrès, les bons résultats et vos affaires se porterons à merveilles.

 

12. Usez de votre chaleurosité

Les êtres humains sont des créatures d’émotion. La chaleur est l’ingrédient final à travers lequel vous pouvez convaincre vos disciples que vous utiliserez le pouvoir qu’ils vous ont accordé, ou le pouvoir que vous recherchez, pour leur meilleur intérêt.
De cette façon, les gens vous suivront volontiers de leur propre gré et vous n’aurez même pas besoin d’affirmer régulièrement votre autorité. On a dit que Bill Clinton exsudait cette sorte d’aura chaleureuse aux gens autour de lui, c’est pourquoi il a toujours une telle dévotion même après son mandat.
Vous ne pouvez pas simuler la chaleur, cela doit être authentique. Vous pouvez être aussi poli que possible, mais la chaleur vient d’un endroit beaucoup plus profond à l’intérieur de nous. Tout le monde peut le sentir quand ils sont en présence d’une personne vraiment chaleureuse. Combinez votre puissance avec chaleur pour créer un ensemble complet et charismatique.

Pour montrer que vous êtes puissant, vous n’avez pas besoin d’avoir une grande force physique, de pouvoir politique ou d’argent. Vous pouvez atteindre ce statut en conservant une personnalité forte et authentique; en trouvant des solutions à des problèmes que rencontre les gens, comme Elon Musk, ou en faisant preuve de sagesse et de bonté, comme le Dalaï Lama; bien sur il s’agit là de maximes, vous pouvez avoir un impact à votre échelle et émaner une puissance naturelle.
Mettez de côté toutes les insécurités et les préoccupations personnelles lorsque vous avez affaire à d’autres personnes, ces insécurités servent de barrières à la chaleur. Les insécurités mettent votre propre chaleur à l’épreuve et il est difficile de se concentrer sur quelqu’un d’autre lorsque vous n’êtes pas en paix avec vous-même, alors faites face à ces insécurités et apprenez à célébrer vos forces. L’amour de soi est l’endroit où la chaleur est enracinée.

Pendant ce bref moment, vous interagissez avec vos disciples ou adeptes potentiels, concentrez-vous vraiment sur eux. Les gens peuvent ressentir cela; les gens peuvent sentir quand quelqu’un d’autre est vraiment engagé.
Lorsque vous augmentez votre niveau de pouvoir, votre niveau de charisme augmente également, mais il est préférable de combiner cela avec la chaleur humaine afin de ne pas paraître trop froid ou dictatorial.

 

13. Apprendre de l’échec

L’échec a une forte valeur d’apprentissage, ce qui en fait une composante essentielle du développement des leaders. L’échec est toujours difficile à vivre. Il met en évidence que l’on a des limites, que l’on n’est pas parfait. On s’expose de plus à être critiqué, condamné, voire pénalisé.

Il s’avère que l’échec est l’un des facteurs d’apprentissage les plus efficaces qui soient. Rien de tel qu’un revers marquant pour éviter de commettre les mêmes erreurs : cela permet de développer la conscience des travers dans lesquels on risque de tomber, et de se motiver pour développer des compétences supplémentaires ou pour faire évoluer ses comportements. En outre, plus on a surmonté de situations difficiles dans le passé, mieux on est armé pour le faire à l’avenir. Pour autant, mal géré, l’échec peut aussi être destructeur, et faire perdre toute confiance en soi.

Savoir gérer ses échecs est donc une compétence précieuse pour se développer. Pour cela, quatre recommandations apparaissent comme primordiales :

– Veillez à vous concentrer sur l’essentiel.

– Observez votre échec avec lucidité, sans excès de complaisance, mais sans non plus culpabiliser à outrance.

– Faites preuve de rigueur pour analyser les causes de l’échec et en tirer les leçons qui vous permettront de progresser.

– Sachez trouver l’énergie nécessaire pour rebondir et aller de l’avant.

Etudes de cas de grand leaders:

-Avant de fonder le géant de l’Internet Chinois Alibaba, Jack Ma – homme le plus riche d’Asie – a véritablement collectionné les échecs : il a échoué trois fois à l’équivalent chinois du BAC, a été recalé dix fois au concours d’entrée d’Harvard, a postulé sans succès à plus de trente emplois, y compris au sein du groupe KFC dans sa ville natale de Hangzhou : « Quand KFC est arrivé en Chine, nous étions vingt-quatre à postuler et j’ai été le seul a être rejeté. »

« Peu importe votre intelligence, vous allez faire des fautes encore et encore. L’expérience des échecs vous apprend à survivre lorsque vous faites des erreurs », Jack Ma

-Saviez-vous qu’avant d’être à la tête du leader de la location d’appartements, les fondateurs d’Airbnb ont du vendre des paquets de céréales pour survivre ? Établis à San Francisco, ils se rendent compte, à l’approche d’une conférence, que tous les hôtels de la ville affichent complets. Débrouillards, ils créent leur site Internet, proposent des couchages dans leur appartement et encaissent 1 000$ la première semaine. Mais le concept a du mal à prendre. « Tu n’es pas entrepreneur, tu es chômeur », lancent ses parents à Brian Chesky. À cours d’argent, ils profitent de l’engouement autour de la campagne présidentielle pour vendre des corn-flakes repackagés à la main dans des boîtes “Obama o’s” et “Captain Mccain“. Au delà des fonds qu’ils amassent, ils attirent l’attention d’un homme, celui qui les accompagnera jusqu’au succès. Entreprendre c’est ne pas s’arrêter à la 1ère difficulté.

Amazon & Jeff Bezos. Un couple qui inspire, aussi connu que talentueux, mais qui est néanmoins à l’origine de beaux ratés comme le “Fire Phone”, ou bien d’une incursion éclair sur le marché des couches culottes. Mais à écouter l’homme le plus riche de la planète, c’est là le secret de la réussite : prendre des risques. Non seulement il reconnaît et assume la responsabilité des échecs rencontrés par Amazon en déclarant que ses « échecs ont coûté des milliards à Amazon », mais il présente son entreprise comme le meilleur endroit du monde pour apprendre à échouer. Par son approche de l’échec, il glorifie la culture du risque auprès de ses collaborateurs.

« Si on fait des paris audacieux, on va avoir des expérimentations dont le résultat est incertain, mais qui sont par nature souvent vouées à l’échec », Jeff Bezos

Si vous pratiquez ces étapes caractéristiques régulièrement et que vous en prenez l’habitude, elles viendront naturellement à vous dans l’effort et l’expérience, et votre charisme grimpera en même temps que la qualité de votre leadership. Devenez la personne qui améliore la vie d’autrui ou le système dans lequel vous vivez, soyez le leader charismatique de demain.

 

French Corporate

 

 

Twitter
Visit Us
Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email
RSS
Fermer le menu
Aller à la barre d’outils